Yoga prénatal et Yoga post natal

En quoi consiste la discipline ?
Quels sont les bienfaits du Yoga prénatal et postnatal ?
Quand commencer le yoga prénatal et post natal et jusqu’à quel stade pratiquer le pratiquer ?
Y a t il des contre-indications ? Quelles sont les maux qui peuvent être atténués ?
Quels sont les actions de préventions dans le yoga pré et post natal ?

Le yoga, pratique issue d’une discipline hindoue, recouvre l’ensemble des techniques pour réunir corps et esprit. 

Ouvertes à toutes, débutantes ou expérimentées, ainsi qu’aux futurs co-parents, le yoga prénatal et post natal a été développé par Bernadette de Gasquet. Médecin et professeur de yoga, spécialisée depuis plus de quarante ans dans l’accompagnement des futures mamans et des accouchées, elle est à l’origine du yoga pré et postnatal dès les années 80, avec l’Institut De Gasquet. 
Elle a travaillé également à la maternité des Bluets, à Paris, pendant plus de dix ans et mena une thèse, et une section consultation pour les problèmes de périnée et d’incontinence.

A l’heure où les femmes recherchent  un accouchement naturel et plus respectueux de leur corps, la yoga prénatal est un outils et une pratique complémentaire à la préparation classique de la grossesse et de l’accouchement.

Complètement adapté à la physiologie de la femme enceinte tout au long des trimestres de la grossesse, le yoga prénatal apaise les tensions psychiques et physiques et développe la capacité respiratoire

En l’absence de contre indication médical, le yoga prénatal peut se pratiquer dès le premier trimestre jusqu’à l’accouchement, et le yoga post natal est parfaitement adapté en post partum immédiat, jusqu’à plusieurs mois après la rééducation périnéale. 

Pour celles qui sont peu ou pas actives avant la grossesse, il est préférable de commencer par 15 min par jour, au moins 3 jours par semaine, et ce afin d’atteindre 30 min par jour avant la fin du 1er trimestre de grossesse.En complément, il est recommandé des exercices de renforcement musculaires 1 à 2 fois par semaine. * recommandations PNNS.

Le yoga prénatal, proposé par les professeurs de yoga de Emselfcare et Ateliers Yogiminis formées chez De Gasquet Institut, cible un renforcement musculaire profond pour aider la femme à soutenir son plancher pelvien et faire en sorte que les femmes aient un périnée fonctionnel c’est à dire élastique et tonique quand il le faut, et surtout lorsqu’il s’agit de porter son bébéL’approche posturo-respiratoire, mêlée à une action musculaire sur les cuisses, transverses bas profonds, le périnée, et les bras sont privilégiés.
Les exercices de yoga prénatal sont adaptés également à la détente du bassin, à la zone sacro-lombaire, le périnée et permettront de soulager les douleurs du dos, les douleurs ligamentaires, la circulation, la fonction rénale, la digestion et les reflux et le transit. 
Le yoga prénatal permet également d’adopter de bonnes pratiques au quotidien pour chercher un mieux-être :  les positions assises, se pencher, se relever, le portage des charges, marcher, les escaliers, les positions couchées sont expliquées.
Enfin, le yoga prénatal, réalisé en solo et en duo, donne des outils concrets de respiration et de postures pour envisager l’accouchement sans stress.

Chaque séance s’adapte aux besoins des mamans : plus de tonicité musculaire, plus de détente / relaxation / connexion avec bébé et ses ressentis et toutes les séances suivent le même procédé : mise en condition, respiration, exercices, relaxation.

Enfin, avec le yoga prénatal, les femmes enceintes apprennent avec confiance et sérénité à respirer efficacement pour le jour de l’accouchement et en suite de couches afin d’éviter toutes pathologies périnéales et abdominales telles que le diastasis et les descentes d’organes (prolapsus).

Le yoga post natal se pratique en suite de couches immédiate, à + 3 semaines, à + 6 semaines après la rééducation périnéale. Moment de connexion et de partage avec d’autres mamans, les séances vont permettre d’anticiper ou prolonger les bienfaits du périnée et des abdominaux, tout en reconnectant avec sa confiance et force de femme et jeune maman.
Surtout ne sous estimez pas ce 4ème trimestre! Il est tout aussi important que les 3 trimestres de grossesse (conseil de mamans).

Conseils lectures 
Bien-être et maternité de Bernadette de Gasquet.
Mon corps après bébé, tout se joue avant 6 semaines : protégez votre avenir de femme de Bernadette de Gasquet.
Bien vivre mon quatrième trimestre au naturel de Julia Simon.

Article rédigé par Estelle Monnier, professeur de yoga prénatal et post natal certifiée De Gasquet Institut.